fr / eng

LOUIDGI BELTRAME // TIM EITEL // JULIEN PREVIEUX

LOUIDGI BELTRAME // TIM EITEL // JULIEN PREVIEUX

6 rue Saint Claude

28.01.2017 - 25.02.2017

Vernissage

28.01.2017

From 16:00 to 21:00

LOUIDGI BELTRAME // TIM EITEL // JULIEN PREVIEUX

Comme un florilège, l’exposition présente trois artistes : Louidgi Beltrame, Tim Eitel et Julien Prévieux. Nous avons choisi des oeuvres centrées sur l’idée de la projection, notamment par rapport au cinéma, à l'espace et au temps. Toutes s’intéressent aussi, de manières différentes à la saisie des mouvements du corps.

 

Après l’exposition de Julien Prévieux au Centre Pompidou pour le Prix Marcel Duchamp et l’installation de Louidgi Beltrame au Palais de Tokyo, prix SAM, il nous a semblé important de monter quelques pièces de ces artistes à un moment charnière de leur carrière.

En contrepoint, l’exposition intercale l’installation d’un travail récent du peintre allemand Tim Eitel, Hinter der Felsen. Cette oeuvre, magistrale par la perfection et l’économie de ses moyens, marque également une étape dans le travail de l’artiste. Elle s’inscrit, comme les oeuvres de Louidgi et Julien, dans une interrogation du statut et de la source des images contemporaines. 

 

 

Galerie d'oeuvres

Filtrer par :Tous / Louidgi Beltrame / Tim Eitel / Julien Prévieux

Communiqué de presse

Comme un florilège, l’exposition présente trois artistes : Louidgi Beltrame, Tim Eitel et Julien Prévieux. Nous avons choisi des oeuvres centrées sur l’idée de la projection, notamment par rapport au cinéma, à l'espace et au temps. Toutes s’intéressent aussi, de manières différentes à la saisie des mouvements du corps.

 

Après l’exposition de Julien Prévieux au Centre Pompidou pour le Prix Marcel Duchamp et l’installation de Louidgi Beltrame au Palais de Tokyo, prix SAM, il nous a semblé important de monter quelques pièces de ces artistes à un moment charnière de leur carrière.

En contrepoint, l’exposition intercale l’installation d’un travail récent du peintre allemand Tim Eitel, Hinter der Felsen. Cette oeuvre, magistrale par la perfection et l’économie de ses moyens, marque également une étape dans le travail de l’artiste. Elle s’inscrit, comme les oeuvres de Louidgi et Julien, dans une interrogation du statut et de la source des images contemporaines.